Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 07:30
Ed. Skira, les sentiers de la création, Réédité par Champs, Flammarion, épuisé depuis…

Lire et relire ce livre, qui me ressource tellement… Je l'ai déjà dit ailleurs, mais il a surgi du fond de ma bibliothèque je ne sais comment un jour où j'y farfouillais, sans que je l'aie jamais lu. Ça faisait déjà un an et demi que j'avais entrepris la démarche de peinture / dessin visible sur ce blog, et les yeux me sont sortis de la tête lorsque je me suis rendu compte que la démarche de Michaux avec la peinture était si proche de celle qui me hantait, sans le savoir. J'y retrouvais mes écueils, mes errements, mes questionnements – mais formulés en mots par un écrivain de taille, qui plus est maître de l'expression de l'intime, quoiqu'autrement formulés dans le trait et la forme plastique.
Alors je le relis, périodiquement. Il m'encourage, me soutient, m'invite à continuer dans ma démarche lorsque je doute. J'en livre un extrait, pour le plaisir – le mien en tout cas…


Henri Michaux: Mouvements (détail) 1951

"Et la peinture? Et ce que je m'étais promis d'entreprendre?
Embarras: je ne veux apprendre que de moi, même si les sentiers ne sont pas visibles, pas tracés, ou n'en finissent pas, ou s'arrêtent soudain. Je ne veux non plus rien «reproduire» de ce qui est déjà au monde. Si je tiens à aller par des traits plutôt que par des mots, c'est toujours pour entrer en relation avec ce que j'ai de plus précieux, de plus vrai, de plus replié, de plus «mien», et non avec des formes géométriques ou des toits de maison ou des bouts de rues, ou des pommes et des harengs sur une assiette; c'est à cette recherche que je suis parti.
Difficultés, enlisement."

Partager cet article

Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Sources de réflexion
commenter cet article

commentaires

josée 05/09/2009 12:41

Michaux, Henri Michaux, j'aime profondément. Quand je le lis j'oublie de respirer...

L'atelier d'Annik 05/09/2009 15:04


C'est vrai que ses écrits sont si intenses qu'ils nous plongent dans des états particuliers, en résonance avec ceux dans lesquels il a dû écrire… J'espère que tu ne le lis pas trop longtemps!!!


Soluto 05/09/2009 11:12

Et surtout, surtout, n'oubliez pas de le lire et de le relire... C'est aussi un très grand auteur... J'adore personnellement le recueil intitulé "La nuit remue"...Bien à vous et bravo pour votre blog...

L'atelier d'Annik 05/09/2009 15:02



Merci beaucoup!
Je n'ai parlé que du livre qui a resurgi des tréfonds de ma bibliothèque, mais pas de ceux qui m'accompagnent depuis longtemps (Plume, Epreuves exorcismes, Ailleurs). Mon préféré est L'espace du
dedans. Je ne connais pas La nuit remue. Je vais essayer de me le procurer.



gaetano 05/09/2009 10:30

Merci pour ces mots de Michaux, c'est tellement juste...Ces mots d'artistes, d'écrivains, de poètes, qui nous laissent un peu moins seuls...gaetano

L'atelier d'Annik 05/09/2009 14:58



C'est bien vrai.
L'expérience d'autrui ne peut être transmise, c'est bien connu.
Mais en revanche, une fois que l'on a vécu soi-même une expérience, les mots de ceux qui nous ont précédés sur ce chemin nous encouragent, nous aident à la formuler en mots, et à réintégrer ce
que l'on a vécu au sein de l'expérience humaine, tout simplement.



tilk 04/09/2009 12:33

tu verais l'état de mon michaux:"face aux verrous" chez nrf je ne cesse de le lireil va falloir que je le rachette ...c'est un grand ce monsieur...je te l'ai déjà dit je crois ... j'adore ton rapport à l'artbesostilk

flora 04/09/2009 09:01

Bonjour, Annik. C'est fascinant : au début, on sait toujours formuler plus clairement ce dont on ne veut pas... De ce refus clair et du flou des ressentis, la vérité, soudain, émerge... Amicalement.

L'atelier d'Annik 04/09/2009 10:26


Oui, c'est comme ça que souvent nous trouvons notre fil rouge dans la création. Ce qui me parle surtout dans cette citation, c'est la partie assertion: "pour entrer en relation avec ce que j'ai
de plus précieux, de plus vrai, de plus replié, de plus «mien»"


.

Rechercher

   
   

Archives

   
   

 

Catégories d'articles:

Questions techniques

Matériaux pour artistes

 

 


Mon travail artistique:

> Site

> Blog