Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 20:40
Si je publie autant, sur ce blog, c'est peut-être un peu pour vous, qui lirez peut-être…
Mais c'est surtout pour moi.

Le fait de rester en contact permanent avec la création d'images et de textes me propulse dans une perception complètement différente du quotidien, et c'est un plaisir intense.
Au lieu de vaquer dans un décor sans surprise, fait d'habitudes, d'acceptations, de petits renoncements, le monde devient théâtre. Qu'est-ce que je m'y amuse!
J'observe les gens. Je guette leurs expressions, leurs réactions. Je
lis leurs credos. Je joue à deviner leurs désirs secrets. Loin de m'énerver, comme ce serait le cas en temps ordinaire, un immense rire intérieur pousse et me secoue discrètement. C'est très agréable.
Plus je crée, plus je ris, plus ça me donne envie de créer, plus je ris… Je m'exaspère aussi, lorsque je dénie le droit à mes créations de n'en faire qu'à leur tête… ce qu'elles font malgré moi, et de toute façon.
En tout cas, je suis vivante, plus que jamais, dans une énergie, une emphase et une urgence que je ne connaissais pas jusque-là.
Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Le blog - outil de création
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 11:56
C'est incroyable à quel point je suis portée par l'écriture de ce blog.
Chaque jour, de nouvelles idées, de nouveaux projets, de nouveaux désirs.

Je me demande à quoi ça tient et je me rends compte que l'idée même d'avoir la possibilité d'être vue, lue, de partager avec autrui me stimule.
Je ne crois pas que ce soit de la prétention.
C'est simplement qu'on produit, qu'on agit, qu'on écrit différemment si on le fait juste pour soi ou si on le fait dans un geste qui est adressé à autrui – même un autrui tout à fait potentiel et virtuel comme le lecteur de blogs.

Il me semble que le média même de l'artiste est le public, le regard de l'autre. Qu'il peigne, qu'il écrive, qu'il se balade tout nu lors d'une performance, qu'il joue de la trompette ou déclame sur un scène, qu'il danse super contemporain ou qu'il joue du hautbois en quatuor, à mon avis, le désir est le même: exister dans le regard d'autrui. Se donner l'existence à partir de ce regard.

Pour ma part, en cherchant ce regard, je ne cherche pas la notoriété, ou la reconnaissance sociale.
Avec un blog rank maigrichon comme le mien, il ne s'agit évidemment pas non plus de battre des records de popularité (surout pas! voir l'article sur la course au blog rank).

Non, je sens bien que ce n'est pas la réalité de la visibilité de ce que je fais qui me stimule à ce point, mais sa possibilité. Comme s'il me fallait un espace public – même vide – pour que je puisse m'exprimer et déployer tout ce que j'ai envie de créer.

Je me découvre donc avide de créer en public, ce que je ne savais vraiment pas avant de commencer ce blog…
On en apprend tous les jours.
Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Le blog - outil de création
commenter cet article
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 12:16
Qu'est-ce que la visibilité?
La question vaut pour les artistes comme pour les blogueurs.

S'agit-il de l'audience que l'on a, c'est-à-dire du nombre de personnes qui voient ce que l'on produit?
Ou s'agit-il de la reconnaissance que l'on peut tirer de ce que l'on produit? Audience et reconnaissance sont-ils équivalents?

Pour ma part, le fait de désirer être reconnue m'a longtemps égarée. Je produisais en cherchant "ce qui pourrait bien plaire", ce qui m'amenait à sauter sans cesse d'un cheval à l'autre.
J'ai dû faire un long détour pour arriver à produire ce qui était réellement juste pour moi, indépendamment du regard d'un éventuel public.

Aujourd'hui, je ne désire plus être reconnue. Je suis dans une démarche qui me permet de me re-connaître moi-même et cela me suffit. L'estampillage, l'artistiquement correct ne me concernent plus.
En revanche, j'ai un profond désir d'aller à la rencontre de personnes sensibles aux mêmes choses que moi – au niveau des idées, dans ce blog, et au niveau de la création, dans mes peintures.
Il faut maintenant que je rende mon travail visible, non pas pour devenir reconnue, mais pour aller au-devant des personnes avec qui je peux communiquer, échanger. La démarche est différente.
Tous mes efforts convergent vers ce besoin de trouver le geste, la forme justes, mais aussi les personnes justes, en me dégageant des pressions culturelles.

Et pan! Je retrouve cette pression avec cette forme de production particulière qui est le blog. Il faut plaire, surveillez votre blog rank, êtes-vous référencé par les moteurs de recherche, comment booster son page rank…
Lâchez-moi!

C'est vrai que le blog est un support d'expression extraordinaire, par le potentiel qu'il offre. Cette sensation de publication directe est hyper stimulante pour moi. Mais le contexte… Ce contexte de rentabilité, de visibilité, de parts de marché, d'audience… Ça m'horripile!

On me dira: oui, tu te plains parce que tu n'as pas beaucoup de visiteurs. Si tu en avais tu ne t'en plaindrais pas. Peut-être.

La vraie question est: comment fait-on pour avoir beaucoup de visiteurs. Est-ce qu'on monte le niveau, de façon à montrer quelque chose de vraiment exceptionnel? Est-ce qu'on descend le niveau, de façon à raccoler large?
La plupart du temps, si on en croit ce qu'on rencontre sur internet, c'est plutôt la deuxième solution qui est choisie. On s'engouffre dans ce qui marche, le plus souvent de bas, très bas étage.

Ce qui me froisse profondément c'est donc ça: la publcité (au sens être public, comme au sens commercial) influe sur le contenu. C'est exactement la démarche inverse que j'ai pour ma création, et que je vais tenter de maintenir contre vents et marées pour ce blog.
Ne pas céder aux sirènes du blog rank, rester fidèle à moi-même, ne pas me prostituer.
N'être que peu lue, quand tout autour de moi m'incite à faire le plus public possible, en sachant que je serai lue par ceux à qui ce que je dis parle vraiment: la visibilité, après tout…
Il y a assez de bruit comme ça…
Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Le blog - outil de création
commenter cet article
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 11:15
… Pourquoi faire?
Pour tromper son ennui, parfois.
Mais souvent pour avoir le sentiment de créer quelque chose qui parle de soi. Pour rendre public, partager avec des lecteurs nos passions. Pour dire et montrer qui l'on est.
C'est peut-être bien l'un des seuls endroits dans les médias où il peut être question d'être plus que d'avoir
Pour ma part, ce que j'ai envie de partager, ce sont toutes les questions que j'ai sur la création, mon travail en évolution, les idées qui me traversent l'esprit ou qui me hantent, mes coups de gueule et mes coups de cœur.

… Pour dire quoi?
Ça dépend. Si vous voulez être lu, visible, vous avez intérêt à parler de la même chose que tout le monde. Les mangas, le sport, les jeux, les seins des stars…
Si vous voulez parler sincère, c'est simple, il n'y a qu'à être sincère. Par contre il n'y aura probablement pas grand'monde pour vous lire.
Aucune importance, ce seront ceux qui vous liront vraiment…

… Pour qui?
C'est vrai, dans le fond, qui êtes-vous, visiteurs virtuels à qui je m'adresse? Existez-vous vraiment, ou n'êtes vous qu'une foule indissociée de visages, avec des milliers de doigts tapant sur des claviers pour arriver jusqu'à cette page?
Et qui suis-je réellement, auteur de ce blog? Suis-je bien distincte de tous les autres auteurs de blogs, ou ne suis-je qu'un avatar qui duplique ce qui est dit ailleurs, encore et encore?
Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Le blog - outil de création
commenter cet article
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 11:06

Vous qui vous demandez qui écrit / qui lit les blogs, vous qui aimez connaître le visages de ceux qui font le monde qui nous entoure…
… je vous présente enfin le visage de l'auteur de tous les blogs, et par la même occasion celui de tous les lecteurs de tous ces blogs…

Pour ceux qui me connaissent, le mien est l'un de ces 66 visages…

Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Le blog - outil de création
commenter cet article
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 18:48
Ce qui me fait tomber les chaussettes, moi qui ne suis pas dans le monde du blog depuis longtemps, c'est que – comme partout dans les médias – la qualité d'un blog se mesure à sa popularité, et la popularité par celle des mots-clé, et les mots-clé par leur niveau proche du zéro absolu.

Or donc, la qualité d'un blog ne dépend pas de son originalité, de la qualité intrinsèque de son contenu. Non non.
Dans le fond, rien d'étonnant, au royaume de la mesure de l'audience, la qualité on s'en tape. Seule la visibilité compte. La visibilité, c'est du rendement, des parts de marché, des coins de cerveau disponible. Le constat, c'est que le cerveau fond proportionnellement à sa disponibilité.

J'ai essayé de faire un texte genre contrainte Oulipo avec les mots-clé les plus populaires repérés par nos amis les robots.
J'avais dans l'idée de voir si c'était drôle à faire, si le nombre de visites allait augmenter sur mon blog et donc de voir si on pouvait ainsi contourner les règles de la démocratie dans ce qu'elle a de plus lamentable (le nivellement par le bas) en utilisant ses outils à d'autres fins.

Je l'ai fait. Ce texte, je ne vous le livre même pas.
J'en ai eu la nausée, vraiment.
Même en jeu, c'est épuisant de nullité. Même pas drôle.

Conclusion 1:
Le cerveau des humains est formaté par les machines qui leur proposent de la popularité prémâchée, insipide, inodore et incolore.

Conclusion 2:
Si les humains se laissent formater à ce point, c'est qu'ils redoutent plus que tout de penser: penser ouvre la porte à l'ennui, l'ennui au désir, le désir à la frustration, la frustration à la création…
Mais non. La majorité des humains préfère s'arrêter de penser, et boucher les trous de son ennui à consommer.

Conclusion 3:
On est mal barrés…

Je vous le dis, autant de machines, autant d'énergie, autant de technologie pour autant de vacuité, c'est pas ça qui va stabiliser le climat…
Souhaitons que l'espèce humaine arrête de s'abrutir et se réveille. Vite. VITE!
Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Le blog - outil de création
commenter cet article
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 13:14
Argh! Ce blog me prend tout mon temps!

D'un côté il stimule mon désir de créer et de l'autre c'est si facile de bouger les doigts sur un clavier et de cliquer, par rapport à foncer dans l'inconnu dans mon atelier… Fuite en avant ou stimulation?

Il me faudrait encore une vie suppllémentaire, en plus des nombreuses autres qui me manquent déjà…
Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Le blog - outil de création
commenter cet article

.

Rechercher

   
   

Archives

   
   

 

Catégories d'articles:

Questions techniques

Matériaux pour artistes

 

 


Mon travail artistique:

> Site

> Blog