Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 21:47
Un an déjà que j'ai commencé ce blog!
- 313 articles
- 7750 visiteurs malgré ce que dit le compteur qui ne compte pas tout,
et plein de bons moments partagés!

Merci à vous tous qui m'avez suivie jusqu'ici, en vous souhaitant encore beaucoup de plaisir sur vos blogs et dans vos activités respectives.

Longue vie, malgré l'horrible nouvelle barre en haut des blogs…

04-203.jpg

Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Humeur
commenter cet article
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 06:27

Je pense que c'est une question que chaque artiste se pose…

J'ai trouvé cet outil d'estimation, qui me semble assez bien poser le problème.

Il y a néanmoins des choses à pondérer, suivant l'endroit où vous allez exposer.
Vous devez absolument faire une visite des galeries et lieux d'art autour de l'endroit où vous allez exposer, voir aussi les prix qui se pratiquent là où vous allez exposer, et faire une sorte de statistique permettant d'établir un prix moyen pour les tableaux pour un format donné.
Suivant les endroits, vous pouvez diviser votre prix par 2 ou rajouter un zéro!
Cette estimation faite, vous pouvez pondérer la fourchette de prix proposée par le site.

En revanche, si vous voulez proposer vos œuvres à la vente sur internet, la question ne se pose pas.
C'est l'expérience qui dira si vos prix sont trop élevés ou non ;-D

Bonne estimation!

Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Questions techniques
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 06:32

Il est toujours bien difficile de savoir où trouver ce que l'on cherche.

Cette liste me sert de signets, mais elle n'est pas exhaustive…

Merci de me le signaler si vous voyez un manque criant!

 
Fournitures arts plastiques et graphiques:
Gerstaecker (version Suisse du Géant des Beaux-Arts)

Le Comptoir des Artistes
Direct Beaux-Arts
L'atelier du peintre
Label Art
L'Orange Bleue (peintures artisanales)
Creastore
Maison Bossu
De Serres (livraison au Canada seulement)
Marin Beaux-Arts

 


Fournitures pour la céramique:
Solargil
Ceradel
Les Argiles du Moulin (en Suisse)

Fournitures pour la calligraphie:
Hiéroglyphes

Fournitures pour la gravure:
Artley (Presses)
Joopstoop
Polymetaal

Fournitures pour le moulage:
Pascal Rosier
Esprit Composite
Mungyo (plâtre dentaire)
Divers:
Randocroquis
Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Matériaux pour artistes
commenter cet article
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 06:38

Il y a vernis anti-UV et vernis anti-UV…
J'ai commencé par tester le vernis mat en spray Sennelier, ayant besoin de garder l'aspect du papier sur mes aquarelles.
Catastrophe! Je n'avais pas pensé à faire un test sur un quelconque bout d'essai, et j'ai passé directement mon vernis sur une aquarelle à laquelle je tenais beaucoup. Vous me direz sûrement que je suis une andouille, mais toujours est-il qu'un film blanchâtre s'est formé sur toute la surface, donnant l'impression que je regardais mon aquarelle à travers un dépoli!
Autant que cette déconvenue vous serve autant qu'à moi… Voici quelques conseils:
- vous l'aurez deviné: toujours faire un essai sur quelque chose qui ne craint rien
- passer quelques très fines couches croisées, ne pas tenter de mettre trop de vernis d'un seul coup
- éviter Sennelier, et choisir Talens…

Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Matériaux pour artistes
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 20:11
Ce qui est magnifique dans cette aventure, c'est que vous avez tous dévoilé, au fil de vos associations d'idées, les artistes qui me sont chers. Pas tous, loin s'en faut… Mais pas mal d'entre eux: je crois que ceux auxquels vous n'avez pas fait allusion sont ceux qui n'ont rien à voir avec l'image que j'ai proposée.
Me voici donc tout à fait interpellée par vos propositions, et je me questionne: 
Puisque toutes ces œuvres apparaissent comme ayant un rapport certain avec mon travail, ne fais-je que citer dans mes créations, recracher les images qui m'ont touchée et que j'ai emmagasinées? Peut-être. Mais peut-être aussi est-ce ce que nous faisons tous, en le sachant plus ou moins.

Alors la solution disais-je?
Il s'agissait de certains photogrammes de Man Ray, ou rayogrammes comme il nommait cette technique:

http://sewww.epfl.ch/SIC/SA/SPIP/Publications/IMG/jpg_sp-7-kl-10.jpg 

Man_Ray.jpg

En tout cas merci beaucoup beaucoup à tous de vos riches associations!
En guise de prix de consolation pour les participants (quelle horrible expression, mais bon…), si ça vous dit et si vous me laissez vos mails, je vous enverrai une photo d'un de mes dessins en haute def (à choix).
Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Des processus de création
commenter cet article
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 20:36
Merci beaucoup beaucoup à tous ceux et celles qui se sont prêtés au jeu de l'article précédent!

Pour vous, tout d'abord vos images (dans l'ordre où elles ont été citées dans vos commentaires…)

Pour Tilk, un de mes dessins, quoique je n'aie jamais rien dessiné d'aussi pur que les courbes de la photo en question:

09_04-14b.jpg

Pour
Nadir, l'Operra House de Sydney, de Jørn Utzon:

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/98/SydneyOperaHouse.jpg
 
Pour Pictoneo, les signets de Pascale, peut-être?

http://img.over-blog.com/267x1024/2/40/36/59/Juin09/signet4-copie-1.jpg 

Pour Erna, le Guggenheim de Bilbao, par Frank Gehry:

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a7/Guggenheim_titanium_panels.jpg

Pour Galoune, un rouleau pas de la mer, mais vous l'avez déjà vu,
ou Soulages (tiens, il a disparu du commentaire):

http://www.agitatto.com/blog/wp-content/uploads/soulage2.png

Pour Eric, une cornette de religieuse, kitsch à souhait:

http://www.feteland.com/pub/Costumes_adulte_femme/Cornette_de_bonne_soeur.JPG

Pour Galoune encore, une cheminée d'aération à la Défense, par Moretti;

http://farm3.static.flickr.com/2407/2470229573_2967e4d6b6.jpg

Pour Françoise, une photo d'une sculpture de Richard Serra vue d'avion: c'est vraiment beaucoup plus proche de ma photo que l'idée que j'ai eue…

http://top-people.starmedia.com/tmp/swotti/cacheCMLJAGFYZCBZZXJYYQ==UGVVCGXLLVBLB3BSZQ==/imgRichard%20Serra3.jpg

Pour Françoise toujours,
La vague d'Hokusai (j'aime tellement…)

http://thegrandnarrative.files.wordpress.com/2008/11/the-great-wave-off-kanagawa-hokusai-iconic-japanese-art.jpg

et un détail d'une toile de Hans Hartung,
celui-ci parce que l'original me fait des frissons partout:

Hartung_detail.png

Ou celui-ci parce qu'elle ressemble plus à la photo que j'ai proposée (ici la lithographie originale):

Hartung_detail2.png

A suivre donc, j'espère…

Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Humeur
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 22:37
10_01-27-BW2.jpg

Un clin d'œil…
La première, ou le premier qui devine la référence, la révérence, a gagné. Euh, a gagné, on verra quoi…
Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Humeur
commenter cet article
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 22:22

J'ai finalement laissé tomber WordPress sur lequel j'avais commencé à faire le blog lié à mon site, pour en faire un autre… sur over-blog. Plus souple. Plus facile à configurer et à personnaliser. Plus fonctionnel. Malgré tout ce que j'ai pu râler à propos de la politique de diffusion d'over-blog (ce qui reste vrai), eh bien j'y reviens…

 

Ce qui me satisfait particulièrement, c'est que j'ai réussi à modifier le design de façon à ce qu'il soit tout à fait lié au site.


Image-11.png


Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Humeur
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 07:00
Je me suis attelée depuis quelque temps à la lecture de Théorie de l'art moderne, transcription de conférences données par Klee en 1924 à la Société des Beaux-Arts de Iena.
La première question que ce livre me pose, c'est celle de la langue.

Je suis interpellée par la pensée
en allemand. Je m'étais déjà formulé semblable questionnement en tentant de lire le Capital de Marx. Je suis déroutée à la lecture de l'un comme de l'autre. J'ai l'impression d'une pensée méthodique, mais hachée, fragmentée, et mon esprit français plus lyrique ne voit pas du tout où l'auteur veut en venir, ce qui me rend incapable d'en suivre le fil sans en connaître le but. 

A la réflexion, il me semble qu'il s'agit d'un problème de syntaxe. Les traducteurs n'y sont pour rien: lorsqu'on pense dans une langue dans laquelle le verbe est à la fin des phrases, il semble logique qu'on pense autrement. Le verbe à la fin de la phrase me paraît autoriser l'orateur à exiger l'attention de son auditoire, à l'emmener pas à pas là où il le souhaite, sans l'en informer à l'avance. Il a ainsi tout le loisir de dérouler logiquement ou chronologiquement les observations qu'il a accumulées pour formuler son hypothèse, prenant son temps, imprégnant ses auditeurs de ce qu'il a noté, puis, forçant l'adhésion, il peut d'un coup asséner sa conclusion, qui découle de la manière dont il a choisi les exemples qui illustrent sa théorie.
De mon point de vue, c'est insupportable. D'une part je ne peux fixer mon attention sur une suite d'exemples sans savoir ce qui les relie, et d'autre part lorsque la conclusion tombe abruptement sans que je puisse relier à ma manière les exemples entre eux pour confronter ma vision des choses à celle de l'auteur, cela me frustre terriblement. Cela me force (si l'intérêt est suffisant) à relire, une fois en possession de l'objectif de l'auteur, afin de pouvoir apporter mentalement des contre-exemples ou une autre manière de relier ceux que l'auteur présente entre eux. Ereintant…
 
L'esprit de la langue française fonctionne tout autrement me semble-t-il. Nous présentons d'abord les grands traits de ce que nous voulons développer. Nous argumentons, contre-argumentons, nous polémiquons tout seuls s'il le faut. Mais il y a une place au dialogue, à l'autre. Ce balancement, comme une démarche, comme une mélodie et son contrepoint, nous permet d'avancer en souplesse, de convaincre (peut-être) notre auditoire en le prenant en compte. 
C'est exactement cela qui me met en colère devant ces textes traduits: je ne me sens pas prise en compte en tant que lectrice. Sans doute faut-il parler allemand, vivre en Allemagne pour comprendre cette manière de penser. 

Bien sûr, le but ultime de la création selon le Bauhaus était la construction, et tous les artistes-penseurs qui y ont œuvré ont cherché à déterminer quels en étaient les éléments fondamentaux: cette recherche qui sous-tend les interventions de Klee renforce probablement encore ce sentiment de fractionnement.

Tout bien pesé, je peux enfin m'essayer à lire. N'ayant pas accès à une pensée qui se développe de manière transparente, mais à une sorte de liste d'assertions et d'observations, je fais mon marché. Je pique çà et là des phrases avec lesquelles je résonne, je colle des post-it partout dans le livre.
Je vous ferai part non pas de ce que le livre expose, mais de la façon dont j'y résonne – c'est toujours ainsi que je lis d'ailleurs.

Klee01

Enfant, j'avais choisi de mettre au-dessus de mon lit une reproduction de ce tableau, qui me touche toujours énormément.
Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans Sources de réflexion
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 16:41
Il fait froid.
J'ai un gros rhube.
J'ai déménagé l'essentiel de mes affaires d'atelier dans mon petit bureau chauffé et mis les encres et peintures hors gel.
Je n'ai pas beaucoup de place, mais au moins, il y fait chaud, sans qu'il y ait besoin de chauffer tout un grand volume… 

10 01-13

Ci-dessus, des choses en cours qui débordent (je ne peux pas travailler sans en mettre partout…)
Pas beaucoup produit ces derniers temps, mais un peu quand même!
Repost 0
publié par L'atelier d'Annik - dans L'atelier
commenter cet article

.

Rechercher

   
   

Archives

   
   

 

Catégories d'articles:

Questions techniques

Matériaux pour artistes

 

 


Mon travail artistique:

> Site

> Blog